“Ils ont marchés sur la lune” (L’Hebdo du vendredi – 29/01/15)

Lune regroupe neuf artistes locaux dans une première compilation, We choose to go to the Moon #1
Lune regroupe neuf artistes locaux dans une première compilation,
“We choose to go to the Moon #1″ (© l’Hebdo du Vendredi)

 

Leur musique fait planer si haut qu’elle leur a fait quitté la surface de la Terre. Après le décollage, l’impression s’empare du public propulsé dans l’un des concerts de ces neuf artistes, réunis au sein du jeune label Lune. Issus de la planète techno, ils se sont frayés un chemin à contresens de la mouvance électro qui anime la cité des Sacres depuis quelques dizaines d’années.

Pinky Poo, Troopers, Humana, GrAnD BorDeL, JKS, Atomic Moog, Töne et Acid Mourousi : ces huit rémois et ce châlonnais sont en orbite depuis un moment.

Les reins solides et les oreilles affûtées, ils développent leur propre style musical, orienté techno house. « C’est une musique progressive et mentale. Ça te mange le cerveau ! », lance Cyrille Koutcheroff aka Troopers. Pour le moment, aucun effet dangereux pour la santé n’a été constaté, hormis la furieuse envie de se mettre à danser toute la nuit. « Ça nous envoie directement dans une ambiance club, en plus la compilation est dans l’ordre du mix. »

We choose to go to the Moon #1 recense neuf titres, téléchargeables en ligne, qui plonge celui qui les écoute dans un état second. La recette se compose d’un « mille-feuille sonore, avec des boucles progressives, puis de spirales dans lesquelles on se laisse entrainer. »

Entre osmose et lâcher-prise, Lune cultive aussi un côté mystique. La maison de disques se fie au calendrier lunaire pour s’assurer encore plus de réussite… Mieux qu’une bonne étoile ?

Fanny Lattach

Source : “Ils ont marchés sur la lune” – L’Hebdo du vendredi – 29/01/2015